Questionnaire aux clubs : le retour

Publié le 14/05/2020

En fin de semaine dernière, la LGEF a adressé un questionnaire aux clubs du Grand Est. Près de 480 d’entre-eux ont répondu, témoignant ainsi de l’état d’esprit du moment, des craintes et de leur situation actuelle.

Inquiétudes

Près de 60% les clubs répondant placent la santé de leurs licenciés en tête de leurs préoccupations, devant les finances 25%, puis à peu près à égalité la perte des licenciés et le non-retour possible à la normale

Etat d’esprit

Globalement, pas de climat d’abattement général au sein des clubs du Grand Est, prés d’un quart veut même profiter de la crise pour améliorer l’offre du club. Néanmoins près de 38% des clubs s’interrogent beaucoup et moins de 2% se disent « abattus ».

Situation financière

69% n’envisagent pas une baisse des cotisations, mais 31% y ont songé déjà. 83% craignent une baisse des sponsors privés, 78% une baisse des subventions publiques. La grande majorité des clubs affiche des pertes situées entre 1000 et 10.000 euros. Il existe une forte corrélation entre le niveau de pratique et le montant des pertes estimées.

Lien licenciés, communication interne

La qualité du maintien du lien au sein du club, avec les licenciés, a été à l’image des capacités du club avant la crise. 30% des clubs reconnaissent qu’ils ont eu beaucoup de mal durant cette période, à peu près que ceux qui ont profité de la période pour dynamiser leur activité en direction des licenciés, ou en organisant des réunions téléphoniques ou en visio avec les dirigeants et éducateurs.

Le plan d’accompagnement

65% des clubs attendent un soutien en matière d’accompagnement de la part des instances. L’analyse plus détaillée des besoins fait ressortir un point majeur : les finances, le financier (aussi bien soucis de trésorerie qu’une aide attendue, espérée), le second point est un soutien dans la phase de reprise, accompagnement sur le « comment faire », notamment sur la mise en place de mesures sanitaires ou de techniques d’entraînement adaptées, sur « comment le faire savoir » pour remettre en place un lien avec les licenciés du club au moment où se pose la question du renouvellement des licences.

Source : lgef.fff.fr

Par Jordan Simon

Articles les plus lus dans cette catégorie