Amanda Chaney : « Je retiendrai du positif »

Publié le 18/06/2020

La Chaumontaise Amanda Chaney, qui a fêté ses 20 ans le 17 mars dernier, revient sur le maintien du Dijon FCO en D1 féminine, et son souhait, la saison prochaine, d’avoir plus de temps de jeu.

Le Journal de la Haute-Marne : Comment avez-vous vécu l’arrêt du championnat ?
Amanda Chaney : « Je ne pensais pas que le championnat allait s’arrêter si subitement, donc il y a forcément eu une déception. Après, le plus important dans tout ça reste la santé. »

JHM : Comment s’est passé le confinement et où ?
A. C. : « J’ai passé cette période difficile à Chaumont, auprès de mes proches. Le temps fut long, mais on a trouvé de quoi s’occuper et faire des choses qu’on ne prenait pas le temps de faire habituellement. »

JHM : Avez-vous continué à vous entretenir physiquement ?
A. C. : « Bien sûr, notre préparateur physique nous a fait suivre un programme. On ne savait pas si le championnat allait reprendre ou non, alors on a fait en sorte d’être prêtes s’il devait reprendre. On a des séances à effectuer tous les jours hormis le week-end, basées sur du renforcement musculaire, du cardio, du travail technique… »

JHM : Le maintien de Dijon (9e) est-il un soulagement et est-ce logique ?
A. C. : « Oui, c’est un soulagement puisqu’on continue la saison prochaine en D1. Après, logique, je ne sais pas si le mot est approprié, mais en tout cas il restait quelques matches contre des équipes proches de nous au niveau du classement, et notre but était évidemment de prendre des points. »

JHM : Quel bilan personnel tirez-vous ?
A. C. : « Mon bilan personnel, c’est assez compliqué, puisque je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu cette année. Après, je suis plutôt satisfaite des matches que j’ai effectués. De plus, lors des entraînements, je me suis toujours donnée à fond et je suis également honorée d’avoir pu avoir des coéquipières comme Elise Bussaglia. Donc je retiendrai
du positif. »

« Faire de bonnes performances »

JHM : Vous auriez aimé jouer davantage, non ?
A. C. : « Oui, forcément. Malgré le fait que je m’entraîne tous les jours avec le groupe, l’expérience et le niveau viennent avec le
temps de jeu… »

JHM : Vous avez été deux fois titulaire, disputant la totalité des rencontres, avec un nul
(0-0 contre Lyon) et une victoire (2-1 à Metz). Etes-vous la porte-bonheur du DFCO ?
A. C. : « Non, je ne pense pas être la porte-bonheur du DFCO. Le match contre Lyon est un exploit, et celui contre Metz, il fallait absolument prendre des points. On était prêtes et on a su les prendre. »

JHM : Serez-vous encore au DFCO la saison prochaine ?
A. C. : « Oui je continue une saison au DFCO. »

JHM : Avec quel objectif personnel et collectif ?
A. C. : « Mes objectifs personnels, c’est de réussir de bonnes performances, que ce soit aux entraînements, mais surtout en match et, comme je l’ai dit précédemment, avoir plus de temps de jeu. De plus, j’aimerais valider mon Deust qui est sur deux ans. »

Source : JHM / Yves Tainturier

Crédit photo : Vincent Poyer / DFCO

Par Jordan Simon

Articles les plus lus dans cette catégorie

Arbitres | Détection / Sélections | Féminines | Foot à l'école primaire | Foot Loisir | Football d'animation | Futsal | Infos aux clubs | Jeunes | Labels / Structuration | P.E.F. | Projets du district

Projets de développement District 2020 – 2024

En cette période, les inquiétudes sont aussi grandes que les incertitudes. Pourtant, fidèle à nos valeurs de conseils, d'accompagnements et d'aides apportés à tous les clubs du département dans le but d'une structuration adaptée, nous devons commencer à donner un cap et des idées sur les p...