Assemblée Générale d’hiver – « être à proximité des clubs »

Publié le 20/11/2018

Vendredi 16 novembre se tenait l’assemblée générale d’hiver du district Haute Marne, au collège de La Rochotte, en soirée. D’abord à vocation financière, cette AG a été aussi l’occasion de transmettre une dizaine de points d’informations, illustrant la volonté toujours plus forte d’être à proximité des clubs. Explications.

Pas moins de 94% des clubs étaient présents, vendredi dans l’amphithéâtre du collège de La Rochotte, à Chaumont. Cette AG se voulait dynamique, avec un format alternant discours et vidéos. Avec près de 10 intervenants, cette AG se voulait aussi plus participative et à l’écoute des clubs.

« Gouverner, c’est prévoir »

Dans son rapport moral, Patrick Leiritz, président du District souligne que les finances du district sont saines, mais qu’il faut s’attendre à une diminution des rentrées. Afin de tenter d’éviter d’être dans le rouge, il va falloir multiplier les actions susceptibles de faire entrer des ressources. L’autre cheval de bataille de Patrick Leiritz est « la proximité avec les clubs, l’aide aux clubs, et le football de demain ». Il souligne aussi les problèmes d’infrastructures, sans lesquelles l’évolution vers le foot de demain ne sera pas possible. Ainsi, la communication autour du FAFA a été renforcée (réunions de secteur, etc.), et le district se tient à disposition des clubs pour accompagner les clubs dans le montage de leurs dossiers. Le président insiste sur l’importance du comité éthique, qui a pour but de lutter contre les incivilités sur et en dehors des terrains ; interpeller les mauvais comportements de tous les licenciés ; gérer le challenge du fair-play pour valoriser les clubs ; être source d’écoute et d’informations avec les clubs et favoriser les échanges entre ceux ci. « 70% des clubs ont signé cette charte, les 30% restants vont être relancés » précise le président, avant d’ajouter : « la dérive se fait souvent au niveau des encadrants, pas des jeunes en eux mêmes. Nous allons sévir ».

Autre sujet, les sections sportives scolaires, dont le financement par le district ne va pas pouvoir se poursuivre indéfiniment : « nous sommes l’un des seuls district à financer des sections sportives scolaires, qui sont normalement soutenues par des clubs supports ».

Enfin, Patrick Leiritz souligne la progression du district en terme de structuration, que cela concerne le bâtiment, ou le personnel. « Je remercie Martine, après 30 ans de bons et loyaux services ». Son remplaçant, Eric, sera tout comme Dominique, Françoise et Jordan, à proximité des clubs. L’organigramme des salariés a été présenté. « Eric gère les compétitions, le secrétariat, l’accueil et l’aide aux des clubs au niveau administratif et gestion ; Françoise est désormais rattachée à la comptabilité ; Dominique reste notre pilier technique (foot animation, formation éducateurs, parcours performance fédérale, etc.) en lien étroit avec la DTN et le service administratif du district ; et Jordan se concentre sur la coordination du développement du district, la direction des projets, la communication et l’accompagnement des clubs en terme de projets et de formations ».

« Des informations en dix points »

L’AG a voté à l’unanimité le rapport financier de Louis Flamerion et du commissaire aux comptes, présentant un compte de résultat positif. Cette présentation s’est faite pour la première fois sous forme de graphiques comparatifs. Face à la diminution des ressources (relativement maintenues jusqu’à maintenant), il est à noter la baisse des charges, grâce à la volonté d’optimiser un maximum les postes de dépenses. « La saison prochaine sera plus difficile à ce niveau, mais nous l’anticipons et recherchons des solutions pour compenser » affirme le trésorier.

A l’issue de ce rapport financier, une dizaine d’informations, sonnant comme une feuille de route pour 2018/2019, ont été diffusées :

 

  1. Le déploiement des nouvelles adresses mails de la LGEF pour les clubs.
  2. Le lancement d’un sondage lié au service aux clubs, dès lundi 19/11. « Ce sondage permettra d’identifier les besoins des clubs en terme de fonctionnement, de matériel, d’infrastructures, etc. Nous pourrons ainsi proposer des offres, des groupements d’achats et des projets nouveaux ou déjà existants, afin de répondre à ces besoins. Chaque club doit prendre le temps d’y répondre » insiste Jordan Simon.
  3. Le déploiement de délégués sur les matchs dits « à risques » émanant de l’observatoire des comportements constitue un point important du projet éthique du district.
  4. Les dispositifs FAFA pour la saison 2018/2019 : emploi, transport, équipement, formation. Les rendez-vous auprès de Claude Flaget à ce sujet sont ouverts.
  5. La formation des éducateurs ; outil incontournable de la structuration de l’encadrement des clubs. « Nous avons formé beaucoup d’éducateurs depuis quelques saisons. Nous allons continuer en nous concentrant d’avantage sur la structuration générale du club (formation CFF4 par exemple) » souligne Dominique Darosey.
  6. La formation des dirigeants, avec le Parcours Fédéral de Formation des Dirigeants présenté par Jordan Simon : « un parcours à la carte pour les dirigeants avec des modules de 4h, d’abord centralisé à Chaumont cette saison, mais à vocation d’être, dès 2019, décentralisé dans les clubs de différents secteurs du département. On ne doit pas passer à côté de ce PFFD ».
  7. La formation des arbitres expliquée par David Konarski, désormais plus pratique que théorique, proposée deux fois par saison.
  8. La mise en place des tables rondes déjà annoncées aux clubs, sur le thème du bénévolat. Paul Roze, secrétaire général, a annoncé les dates (avril, mai 2018) et le format de ces soirées qui s’annoncent innovantes !
  9. La création d’une commission de promotion de l’arbitrage (CDPA) dont le but sera de recruter des arbitres, d’aider les clubs en infraction au statut et de développer l’arbitrage féminin. Aurélien Naploszek, président de cette nouvelle commission, est déjà au travail avec toute son équipe.
  10. La présentation par Dominique Darosey de la coupe du Monde féminine qui se déroulera en France en 2019.

Deux nouveaux membres au Comité Directeur

Pour remplacer les deux sièges vacants au sein du Comité Directeur, une élection a eu lieu. Kévin Bernard d’Esnouveaux et Emmanuel Jacob de Rolampont, ont été élus. Le premier sera rattaché aux éducateurs et particulièrement au programme éducatif fédéral. Le second sera plus axé sur l’arbitrage, avec, comme plus value, son expérience de président de club.

Des récompenses

Cette soirée était l’occasion de récompenser les clubs et bénévoles. Les clubs éliminés au 1er, 2ème et 3ème tour de la coupe de France 2017/2018 ont été récompensés. Les 5 bénévoles du mois (opération FFF) de la saison 2017/2018 étaient tous présents pour recevoir leur cadeau.

Enfin, le désormais traditionnel tirage au sort de ballons a été effectué avant de partager tous ensemble une collation dans un esprit de convivialité apprécié. 

Sacha Pradalet, service civique au District a été présenté. Ses missions concernent la communication, le PEF et la féminisation.

 

Le district remercie les bénévoles au service du bon déroulement de cette AG (émargement, collations, opérations de votes, logistique, etc.)

Par Jordan Simon

Articles les plus lus dans cette catégorie